Nusa Penida

Histoire de Bali 9 royaumes

L’histoire de Nusa Penida démarre au Xème siècle. Les premiers écrits concernant Nusa Penida ont en effet été découverts sur le pilier de Belanjong qui date de 914. Ce pilier comporte des inscriptions qui parlent des expéditions militaires du premier roi balinais Sri Kesari Warmadewa, dont l’une visait Nusa Penida.

La conquête par Bali et l’arrivée des Hollandais

De nombreuses autres expéditions militaires ont par la suite été organisées pour conquérir Nusa Penida. Mais les habitants de Nusa Penida ont longtemps réussi à résister au pouvoir des rois de Bali. Cependant, dans la seconde moitié du XVIIème siècle, Nusa Penida fut définitivement conquise lors d’une expédition de la dynastie Gelgel. Le dernier roi de Nusa Penida, Dalem Bungkut, y a péri au combat. L’histoire de Nusa Penida est dès lors étroitement liée à l’histoire de Bali.  

Histoire de Bali 9 royaumes

Carte des 9 royaumes de Bali en 1900

Nusa Penida fait alors partie de la cour de Klungkung, un des neufs royaumes de Bali. Après l’intégration de Bali aux Indes orientales néerlandaises en 1908, Nusa Penida reste rattachée à la régence de Klungkung. Sur une carte hollandaise de 1900 Nusa Penida s’appelle île des bandits. Nusa Penida servait en effet de lieu de bannissement pour les criminels, opposants politiques et adeptes de la magie noire. C’est probablement cela qui a été à l’origine des légendes qui entourent l’histoire de Nusa Penida. Et c’est probablement aussi cette mauvaise réputation qui a préservé un certain isolement de l’île pendant très longtemps !

Que veut dire Nusa Penida ?

Nusa signifie «île» et Penida signifie «prêtre» en langue balinaise. Nusa Penida signifie donc littéralement île des prêtres. Mieux que “Bandit Island”, le nom donné par les Hollandais en 1900!

La réputation et le parfum d’aventure de Nusa Penida ont d’ailleurs été à l’origine d’une bande dessinée créée par le dessinateur Bob de Moor et publiée dans le Journal de Tintin en 1950. La série retrace les aventures de Georges Barelli qui atterit à Nusa Penida après une longue aventure. La couverture de l’album se passe de commentaire !

Barelli à Nusa Penida Bob de Moor Ile du sorcier Histoire

Barelli à Nusa Penida

La magie noire, partie intégrante de l’histoire de Nusa Penida

D’après la légende, le dernier roi de Bali, Dalem Bungkut, est devenu un chef redouté de l’autre monde. Il devient alors Ratu Gede Mas Mecaling, le Grand Seigneur aux crocs d’or. D’après une autre légende, Mecaling vivait à Bali, dans le petit village de Batuan, avant d’être exilé à Nusa Penida à cause de sa magie noire. Quoi qu’il en soit, il est encore redouté par certains balinais qui n’osent pas prononcer son nom à voix haute.

Mecaling était un puissant sorcier.  Pour se venger il envoyait régulièrement des maladies, des épidémies et des maladies au peuple balinais. Un jour que les Balinais célébraient Nyepi, pleins de joie et de rires, Mecaling décida de les tromper. Il se rendit à Bali en prenant la forme de Barong, le chef des armées de bien. Et son armée de démons a tout détruit à Bali. Depuis lors, le Nouvel An balinais, Nyepi, est un jour de silence, personne ne fait de bruit ou ne s’amuse.

L’origine du pèlerinage vers Nusa Penida

Le lendemain, les balinais terrifiés se rendirent chez un prêtre. Celui-ci invoqua Barong pour renvoyer Mecaling vers Nusa Penida. Les grands prêtres du royaume de Gelgel sont ensuite venus à Nusa Penida pour nettoyer l’île des esprits sombres et bannir Mecaling. Mais Mecaling n’a pas totalement  disparu et le temple Pura Ped conserve son esprit. Ce temple est donc une source de pouvoir pour ceux qui pratiquent la magie noire. Mais aussi un lieu de pèlerinage pour ceux qui cherchent une protection contre le mal et la maladie. Il existe d’ailleurs un rite solennel que chaque hindou balinais doit accomplir au moins une fois durant cette vie. Lors d’un pèlerinage au temple de Pura Ped à Nusa Penida, il doit trouver l’équilibre entre le négatif et le positif, qui seul peut apporter calme et harmonie. 

Pura Dalem Ped Nusa Penida Bali Indonesia

Pura Dalem Ped à Nusa Penida

Les temples de Bali et de Nusa Penida

Les temples s’appellent Pura à Bali. Le terme Pura vient d’un mot sanskrit qui signifie «ville ou« palais ». Il existe plusieurs types de Pura, chacun servant une fonction spécifique des rituels balinais.

  • Situés dans la région montagneuse de Bali, les Pura Kahyangan Jagad. Les montagnes sont considérées comme un royaume magique et sacré. Le plus important Pura Kahyangan de Bali est le complexe de Besakih sur les pentes du mont Agung.
  • Pour la fonction de gestion de l’eau, en plus des fonctions religieuses, les Pura Tirta,
  • Situé dans les villages et les villes, les Pura Desa sont le centre des activités religieuses des habitants.
  • Les Pura Puseh, dédiés au culte de Vishnu.
  • Les Pura Mrajapati le sont à Prajapati, le seigneur de la création et protecteur.
  • Situés au bord de la mer pour apaiser les dieux marins, les Pura Segara sont généralement importants pendant les fêtes et cérémonies de Melasti Un exemple de ce type de temple est Pura Tanah Lot à Bali.
  • Les Pura Dalem, dédiés au culte de Shiva, Durga, Mère nature, Banaspatiraja (barong), Sang Bhuta Diyu, Sang Bhuta Garwa et autres divinités. Ces temples sont liés à des rituels concernant la mort.

Les temples les plus visités de l’île de Nusa Penida sont Pura Dalem Ped et Pura Goa Giri Putri. Les deux sont des lieux importants pour comprendre la culture et l’histoire de Nusa Penida.

Pura Dalem Ped

Pura Dalem Ped est le temple le plus important dans l’histoire de Nusa Penida. Parce qu’il héberge le roi démon Mecaling lui-même. Les Balinais le considèrent comme l’un des temples les plus sacrés de Bali. 5 temples composent en fait Pura Dalem Ped. Le premier est Pura Segara, le palais de Batara Baruna (le Dieu de l’océan), au nord, près de la côte de la mer du détroit de Nusa d’où vous pouvez entendre les vagues de la mer. Au sud, vous trouverez Pura Taman, un temple jardin avec un étang bordé de plantes de lotus. C’est un temple pour le purgatoire. Le temple principal, Penataran Ratu Gede Mecaling, se trouve dans la partie ouest et est le symbole du pouvoir magique des îles Nusa Penida. Les deux derniers temples sont Pelebaan Ratu Mas et Bale Agung.

Je suis allé pour la première fois à Pura Dalem Ped en décembre 2019 pour recueillir de l’eau bénite pour une cérémonie importante marquant la fin de la construction de l’hôtel Adiwana Warnakali. Je savais que les cérémonies auraient lieu dans 4 Pura différents. Mais je n’ai compris qu’au cours de la journée qu’il y aurait 10 cérémonies, dans chaque temple de chaque Pura. Et croyez-moi, nous avons collecté beaucoup d’eau bénite pour la cérémonie du lendemain!

A la recherche de l'eau bénite à Pura Dalem Ped Nusa Penida Bali

A la recherche de l’eau bénite à Pura Dalem Ped

Pura Goa Giri Putri

Pura Goa Giri Putri fait partie des sites à ne pas manquer sur l’île de Nusa Penida. Il est situé à l’intérieur d’une grotte impressionnante. Le mot «goa» signifie grotte, «giri» signifie «colline» et «putri» signifie «princesse». La grotte est en effet un lieu saint principalement dédié à Shiva. Shiva est la troisième déesse du triumvirat hindou composé des dieux responsables de la création, de l’entretien et de la destruction du monde. Les deux autres dieux sont Brahma et Vishnu. Le rôle de Shiva est de détruire l’univers afin de le recréer.

Vous trouverez également au fond de la grotte un sanctuaire dédié à la déesse bouddhiste chinoise de la compassion, Guanyin.

Visiter Goa Giri Putri est une expérience incroyable, toujours fascinante. Et je ne rate jamais les cérémonies au dernier temple de la grotte pour avoir le fameux bracelet balinais rouge blanc noir à mon poignet.

Pura Goa Giri Putri Nusa Penida Bali

Pura Goa Giri Putri à Nusa Penida

Pura Puncak Mundi

Le temple de Puncak Mundi est situé sur le plus haut sommet de Nusa Penida, à plus de 500 mètres d’altitude. La route qui y mène est en très bon état et offre des vues magnifiques sur toute l’île. La région est encore très sauvage et vous y croiserez surement des singes.

On pense que le temple a été créé lors de la 50e année Saka. On a dit qu’à ce moment-là, Batara Guru (l’incarnation du Seigneur Shiva) est descendu dans le monde dans la région de Puncak Mundi et s’est transformé en un prêtre connu sous le nom de Dukuh Jumpungan.

Le temple de Puncak Mundi est composé de trois temples : le temple de Beji, le temple de Krangkeng et le temple de Puncak Mundi proprement dit.

Pura Puncak Mundi Nusa Penida Bali Indonesia

Pura Puncak Mundi

Que faire avant d’entrer dans un temple à Bali ?

Avant d’entrer dans un temple sacré de Bali, vous devez porter un vêtement traditionnel balinais, par exemple un sarong. Normalement, vous pouvez en louer un avant d’entrer dans un temple. Vous devez également garder un esprit positif. Vous n’avez pas le droit de faire de mauvaises actions ni de parler grossièrement. Les femmes ne peuvent pas entrer dans un temple pendant leurs règles.

pour entrer dans un temple balinais goa giri putri nusa penida bali

pour entrer dans un temple balinais

Comment porter un sarong à Bali ?

Le port correct du sarong est important dans la culture locale. En balinais, le sarong s’appèle kamen. Les hommes et les femmes le portent différemment. Une femme enroule son sarong de la droite vers la gauche, en le repliant environ une fois et demie en terminant sur la hanche droite. L’extérieur doit tomber plus bas que la couche intérieur. Le sarong doit couvrir le corps des hanches aux chevilles. Le vêtement peut être maintenu en place simplement en l’attachant, ou avec un long cordon attaché à chaque extrémité. Une ceinture autour de la taille (senteng) est obligatoire pour tous, hommes ou femmes, qui assistent à une cérémonie ou qui entrent dans un temple. Les femmes portent la ceinture par dessus leur chemisier.

Un homme enroulera son sarong de gauche à droite autour des hanches, à environ la hauteur du mollet. Plus important encore, le tissu supplémentaire du sarong doit tomber vers l’avant dans une sorte de fleur, appelée kancut.

baris jankang dance nusa penida bali apel photography

baris jankang dance photo apel photography

La culture à Nusa Penida

Nusa Penida appartient à Bali mais possède son propre dialecte balinais, qui n’est parlé nulle part ailleurs à Bali. Et il y a certains aspects de la culture de Nusa Penida qui sont uniques.

La danse Baris Jangkang

La danse Baris Jangkang est typique à Nusa Penida. Elle représente l’armée démoniaque qui a servi Dalem Bungkut, le dernier roi de Nusa Penida, dans une guerre contre les troupes du roi balinais Waturenggong de Gelgel. Les danseurs portent des vêtements traditionnels (kamben cepuk) de Nusa Penida et manient de longues lances.

La danse commence avec des personnages clownesques qui expliquent le contexte de la guerre. Apparaît ensuite l’armée démoniaque, suivie de leurs chefs, Dalem Bungkut et le seigneur de guerre I Gde Mecaling. Dalem Bungkut et I Gde Mecaling dansent avec beaucoup de rires maniaques, en parlant dans une langue de démon étrange. Alors que l’armée démoniaque danse avec des mouvements lents et simples.

Un patrimoine culturel national

Le ministère de l’Éducation et de la Culture a classé cette danse comme patrimoine culturel immatériel national (WBTB ou Warisan Budaya Tak Benda milik Indonesia). Le village de Pelilit, Pinginutan à Nusa Penida, près de la plage d’Atuh, organise fréquemment des démonstrations de danse Baris Jangkang pendant son festival du piodalan. Dans ce village, la danse raconte  plusieurs histoires telles que Guak Maling Banten (le corbeau vole les offrandes), Buyung Masugi (les mouches se lavent le visage) et Jelantik Maisik (Jelantik chuchote). Les instruments de musique utilisés sont très simples comme le kempul, une paire de gamelan, et des cymbales

Vous pouvez également assister chaque année à cette performance de danse pendant le Festival de Semarapura, le Festival de Nusa Penida et le Festival des Arts de Bali.

Des questions ?

Vous pouvez consulter ces pages si vous avez besoin d’autres informations pratiques sur Nusa Penida. Ou bien savoir quel est mon top 15 des endroits à voir à Nusa Penida. Ou encore savoir quoi faire à Nusa Penida. Et si vous n’avez une autre question, n’hésitez pas à m’envoyer un email !